Mariage avec cérémonie laïque internationale - Grange du Mesnil-Varin
U

Une rencontre à Montréal, et cinq ans plus tard lors d’un voyage au Japon, Valentin a demandé Lucie en mariage… Un mariage placé
sous le signe de l’international, en effet le couple vit maintenant en Norvège (où j’aurai l’occasion de suivre un joli couple cet été), et
de nombreux invités sont venus des 4 coins du monde. Un mariage vintage, avec une cérémonie laïque internationale, un mariage
simple, avec beaucoup de do it yourself de la part des mariés et de leur famille (les nappes de la grand-mère de Lucie, les fleurs du jardin
de la maman de Valentin…) ; de la musique, des jeux scandinaves, un marchand de glace…
Lucie nous en dit plus sur son mariage tout à long de l’article.

Les prestataires de cette belle journée : Lieu réception : Grange du Mesnil-Varin à Saint-Paër / Robe : Coast / Traiteur : Saveur Nature
Photographe : Emmanuelle Auzou de Vogue Wedding / Chaussures de la mariée : Kurt Geiger / Costume du marié : Oliver Grant.

« Valentin et moi nous sommes rencontrés pour la première fois à Montréal, lors d’une fête d’Halloween: c’était un loup et j’étais une fée.
Nous partageons le même groupe d’amis et nous nous sommes revus à Paris quelques temps plus tard. C’est une grève RATP qui nous a
« forcé » à aller boire un verre en attendant le prochain train. C’est là que tout a vraiment commencé… 5 ans plus tard, lors d’un voyage au
Japon, Valentin m’a demandé en mariage dans une petite rue derrière un temple à Nara, sous un cerisier en fleurs. J’ai dit oui avant même
qu’il ne sorte la bague….que j’avais repérée dans un magazine 3 ans plus tôt et qu’il a mis 5 mois à retrouver. Moment magique. »

« Nous avons fait la cérémonie civile en Norvège (seuls nos parents et témoins étaient avec nous à la mairie, puis nous avons ensuite fait un
vin d’honneur/cocktail chez nos amis), puis la cérémonie laïque et la réception en France.  Comme nous ne faisons pas les choses de manière
« conventionnelle », nous avons choisie la région d’origine du marié : la Normandie ! Tellement romantique et pittoresque, surtout pour
nos invités internationaux.  Nous avons eu le coup de cœur pour la première ferme que nous avions visité, à 15 min de chez les parents de
Valentin. Nous voulions en endroit avec une histoire, un grand espace extérieur, de quoi loger au moins la moitié des invités, et surtout
une certaines flexibilité (choix du traiteur, pas de droit de bouchon, temps de location, etc.). La Grange du Mesnil Varin était parfaite
et la propriétaire si gentille. Nous avons eu carte blanche du vendredi au lundi, ce qui nous a permis de prendre le temps de préparer
l’événement mais aussi de ne pas repartir immédiatement le dimanche soir et de profiter jusqu’au bout de nos invités. »

« Pour la décoration, nous voulions quelque chose qui nous ressemble : un thème champêtre vintage. Nous avons absolument tout fait
nous-même avec l’aide très précieuse de nos familles et amis. Entre autres : la grand-mère de Lucie a cousu les nappes, les serviettes et les
cadeaux des invités, la mère de Valentin a restauré son lit de bébé pour en faire le banc des mariés et planté les fleurs pour le mariage, le
père de Valentin a construit l’arche, tronçonné les arbres du jardin pour les centres de tables, le père de Lucie a fait les panneaux des pays
et s’est occupé de tout le matériel de sono, la mère de Lucie a chiné toutes les verreries et déco pendant un an dans les brocantes ainsi que
plus de 100 tasses pour le thé et café, nos amis ont fait les origamis, créé le plafonnier en boules japonaises, et encore des milliers
de choses et petits détails qui ont pris plus d’un an de préparation. Nous n’y serions jamais arrivés sans leur aide et c’est là que
réside le secret : nous avons délégué à une équipe de choc! Il faut déléguer selon les compétences et goûts de chacun, et ça marche.
Surtout en étant à distance, nous avons commandé beaucoup de matériel sur internet comme les assiettes recyclables du brunch ou encore
les guirlandes lumineuses, et fait des « to-do lists » tous les mois par personne pour suivre l’avancée des « constructions ». Nous avons fait
tous les visuels nous même (menus, règles du jeu, programmes, etc.) et bien sûr créé la cérémonie laïque de toute pièce avec l’aide de notre
ami qui était notre maître de cérémonie. Pinterest a aussi été une grande source d’inspiration ! »

« Nous avons opté pour une cérémonie laïque. Nous voulions une cérémonie en extérieur et la liberté de la concevoir comme nous
l’imaginions. Nous avons demandé à notre ami Eric d’être le maître de cérémonie : un norvégien francophone québécois bilingue anglais.
Parfait pour nos invités multiculturels. Nous tenions à ce que Lucie entre au bras de son père et Valentin au bras de sa mère. Les parents
et les témoins ont aussi descendu l’allée en musique. Nous avons organisés la cérémonie selon 3 symboles : un premier symbole,
qui impliquait tous les invités, appelé une « Time Capsule ». Chaque invité a déposé un objet/lettre dans une valise vintage que nous
avons scellée pendant la cérémonie et que nous n’ouvrirons que dans 1 an, pour notre premier anniversaire de mariage. Symbole #2 :
nous avons ajouté les deux dernières grues en papier à nos 98 déjà accrochées sur l’arche. Symboliquement les 100 grues représentent
le bonheur et la longévité. C’était notre petit clin d’œil au Japon. Enfin le troisième symbole était l’échange des alliances. Nous n’avons
pas échangé de vœux, notre maître de cérémonie a fait un petit discours. Nous avons accepté en français pour Valentin et en anglais
pour Lucie. Entre chaque symbole, nos témoins lisaient un texte que nous avions choisi sur le thème du souvenir, de l’amour, du voyage…
La cérémonie a duré environ 30 min, ni trop long ni trop court, et tout le monde a apprécié l’originalité car elle nous ressemblait. »

« La photographe est importante pour nous car à la fin de la journée, c’est ce qu’il reste. On peut avoir le plus beau mariage du monde,
mais  si il manque le professionnalisme pour le capturer, il n’en reste qu’une image dans la tête. Et il ne s’agit pas seulement de prendre
la décoration en photo, mais surtout les moments magiques. C’est pourquoi Emmanuelle a été incroyable. Elle a réussi a capturer des instants
qui ont duré quelques secondes mains qui tiennent toute l’essence de notre journée. Nous ne voulions pas compromettre ça. »

« Il y a eu plein de moments magiques tout au long de cette journée, il serait difficile de n’en choisir qu’un. Voir nos deux familles s’amuser
ensemble à prendre des photos complètement folles dans la photobooth, manger de la glace et prendre le thé sous les pommiers du verger,
partager ce moment avec nous. Nous avons pris la photo de groupe avec un drone, c’était fun et au moins on était surs que tout le monde
regarde au même endroit au même moment ! La séance photo en couple pendant le cocktail au coucher du soleil était aussi un moment
privilégié pour nous, car le seul où nous nous sommes retrouvés tous les deux.  Si personnellement, je ne devais choisir que deux souvenirs,
je dirais le moment où mon père a rechanté pour la première fois la chanson qu’il avait écrit quand je suis née. Et lors de notre première
danse avec Valentin, après le premier refrain, tous les invités nous ont rejoint sur la piste et c’était juste un moment magique de voir tous
ceux qu’on aime réunis, juste là sous nos yeux, tous dansant ensemble sur la même musique. Nous avons pris quelques instants
pour observer ce moment, c’était incroyable. Pour ce qui est du marié, un de ses meilleurs souvenirs est lorsqu’un de nos amis est venu
déguisé en yéti pendant le cocktail…longue histoire mais je crois que je l’ai rarement vu autant pleurer de rire. »

Comments

Bravo pour ton travail
Tu es de plus en plus pro
Fier de toi
Gazoux
Manu

Add Your Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLOSE MENU